?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

Appel à témoignages sur l’enseignement de la philosophie dans la série L  

Télécharger l’appel au format Pdf

 

Le projet de réforme du baccalauréat et du lycée, s’il était appliqué en l’état, entraînerait l’effacement pur et simple de l’enseignement de la philosophie tel qu’il se pratique aujourd’hui dans plus de 2300 terminales L, d’où est issu un étudiant de philosophie sur deux à l’Université.

Cet enseignement reconnu, puissamment implanté dans le lycée français, comporte un horaire de 8 heures hebdomadaires. Il disparaîtrait avec la réforme qui ne concède à la philosophie que 4 heures hebdomadaires en série générale et 2 heures en séries technologiques, la spécialité « Humanités, Littérature, Philosophie » n’étant pas actuellement conçue comme un enseignement disciplinaire, mais un volume horaire flexible à disposition des chefs d’établissement et des « bassins de formation ». Non définie et indéfinissable, elle ne présenterait, en l’état, guère d’intérêt pour la formation des élèves.

Ce dispositif administratif contredit l’engagement médiatisé du ministre de l’Éducation nationale de confirmer et de renforcer l’enseignement de la philosophie dans le Secondaire pour le plus grand profit des lycéens.

L’APPEP lance un appel public à Témoignages sur la philosophie en L aux professeurs de philosophie, ainsi qu’aux élèves et anciens élèves de L, afin de mesurer ce qui serait irrémédiablement perdu avec l’effacement autoritaire de cet enseignement, si rien d’équivalent ne venait le remplacer.

Ces témoignages doivent être adressés à PhiloTL@appep.net avant le 31 mai 2018.

Une synthèse sera publiée en juin. Les témoignages pourront, avec l’accord de leur auteur, être publiés sur le site de l’APPEP.

L’APPEP invite tous les professeurs de philosophie à relayer cet appel.

 

Télécharger l’appel au format Pdf