?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

Communiqués

Communiqué sur le projet de programme d’EMC pour la Terminale

L’APPEP a pris connaissance du projet de programme d’enseignement moral et civique pour la classe terminale, publié le 5 juin par le Conseil supérieur des programmes. Lire la suite de cette entrée »

Le ministère doit organiser une consultation sérieuse sur les programmes

Communiqué pour demander au ministère une véritable consultation sur les projets de programmes votés par le CSP, permettant à tous les professeurs de se prononcer, notamment à l'occasion des commissions de bac. Lire la suite de cette entrée »

Observations complémentaires sur les projets de programmes

Observations complémentaires et positions de l’APPEP sur les projets de programmes de philosophie des filières générale et technologique. Lire la suite de cette entrée »

Pétition pour soutenir les départements de philosophie brésiliens

Appel de l'APPEP à signer une pétition contre le projet du président brésilien de suspendre le financement des départements de philosophie et de sociologie. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la réforme en série STHR

Communiqué de l'APPEP sur la réforme de de l'épreuve de philosophie du baccalauréat dans la série STHR Lire la suite de cette entrée »

Premières observations sur les projets de programmes de philosophie

Communiqué de l'APPEP sur les projets de programmes de philosophie présentés le 20 mars 2019 au CSP. Lire la suite de cette entrée »

À propos des Recommandations de l’IGEN sur l’enseignement « Humanités, littérature et philosophie »

Communiqué sur les Recommandations conjointes des groupes Lettres et Philosophie de l’Inspection générale de l’Éducation nationale sur l’« Enseignement Humanités, littérature et philosophie » (HLP), adressées en février 2019 aux IA-IPR et aux professeurs de lettres et de philosophie Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la réintégration de Pascal Verrier

Communiqué après l'arrêté du ministère de l'Éducation nationale réintégrant Pascal Verrier dans le corps des certifiés. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la suspension de la nouvelle sanction infligée à Pascal Verrier

Communiqué de l'APPEP après la décision du Tribunal administratif de Paris de suspendre pour la deuxième fois l'exécution d'un arrêté du MEN sanctionnant Pascal Verrier. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes

cliquer sur les logos pour lire le communiqué

 

Communiqué sur la procédure engagée contre Pascal Verrier

L’APPEP apprend avec satisfaction que le ministère de l’Éducation nationale renonce à se pourvoir en cassation... Lire la suite de cette entrée »

Une consultation en trompe-l’œil

Communiqué de l'APPEP à propos de la consultation sur les nouveaux programmes. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la suspension de la sanction infligée à Pascal Verrier

Communiqué de l'APPEP à la suite de l'ordonnance du Tribunal administratif de Paris, prononçant la suspension de la sanction infligée à Pascal Verrier. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur le projet de programme de HLP

Communiqué de l'APPEP sur le projet de programme de la spécialité « Humanités, littérature, philosophie » pour la classe de première. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur les conditions de l’introduction de la spécialité HLP

Communiqué de l'APPEP sur les conditions de l’introduction de la spécialité « Humanités, littérature et philosophie » Lire la suite de cette entrée »

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes

Communiqué à propos des réunions que le Conseil supérieur des programmes prétend organiser avec les associations de spécialistes. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la présence de la spécialité « Humanités, littérature et philosophie » dans les lycées

Communiqué de l'APPEP sur la présence de la spécialité « Humanités, littérature et philosophie » dans les lycées alors que dans les académies se prépare la carte de répartition des spécialités. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué à propos de la sanction infligée à Pascal Verrier

Communiqué du Bureau national de l'APPEP, publié le 2 septembre 2018 à propos de la sanction infligée à Pascal Verrier. Lire la suite de cette entrée »

Pour une remise à plat de la réforme du baccalauréat et du lycée

Communiqué de l'APPEP pour une remise à plat de la réforme du baccalauréat et du lycée. Lire la suite de cette entrée »

Pour l’abandon d’une procédure disciplinaire à l’encontre d’un professeur de philosophie

Communiqué de l'APPEP demandant que soit abandonnée une procédure disciplinaire disproportionnée, engagée à l'encontre de Pascal Verrier, professeur de philosophie et fonctionnaire public. Lire la suite de cette entrée »

Le renfort des disciplines au lycée commence par leur respect

Communiqué commun de l'APHG, l'APLettres, l'APPEP et de l'APSES à propos des spécialités bi-disciplinaires introduites par la réforme. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur le rapport Mathiot

Communiqué de l'APPEP sur le rapport remis le 24 janvier 2018 par Pierre Mathiot à Jean-Michel Blanquer. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur l’avenir de l’enseignement de la philosophie au lycée et à l’université: se préparer à une mobilisation

Rumeurs alarmantes sur l’avenir de l’enseignement de la philosophie au lycée et à l’université : se préparer à une mobilisation. Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la réforme de l’épreuve du Baccalauréat en série STHR

7 juin 2017

À l’occasion de la rénovation de la série Sciences et technologies de l’hôtellerie, la Dgesco a souhaité une redéfinition de l’épreuve de philosophie du Baccalauréat. En mars dernier, elle a invité dans l’urgence les associations professionnelles à se prononcer sur un projet qui introduit, pour la seule série STHR, un nouvel exercice dit de « composition », et modifie la nature des questions portant sur le texte.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur l’élection présidentielle

Communiqué commun avec l’APHG sur l’EMC

Communiqué sur le projet de réforme de l’évaluation des enseignants

Paris, le 1er octobre 2016.

L’APPEP a pris connaissance du projet de réforme de l’évaluation des enseignants présenté par le ministère de l’éducation nationale, fondé sur le « référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation » censé définir « les objectifs et la culture commune à tous les professionnels du professorat et de l’éducation ».

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué de l’UFR de philosophie de l’Université de Rennes 1

L’APPEP relaie le communiqué suivant des enseignants-chercheurs et des personnels administratifs de l’UFR de philosophie de l’Université de Rennes 1.

Communiqué-UFR-Rennes-1.pdf

Motion sur la réforme du Collège

Motion adoptée à l’unanimité par l’Assemblée générale de l’APPEP, le 30 janvier 2016.

 

L’APPEP tient à exprimer sa très vive désapprobation au sujet de la réforme du collège dont l’entrée en vigueur est prévue à la rentrée 2016. Elle en conteste les modalités, l’esprit, ainsi que la mise en œuvre. Lire la suite

Communiqué sur les Rencontres philosophiques de Langres

Portant chaque année sur une notion au programme des classes terminales, les Rencontres philosophiques de Langres s’imposent, par la qualité scientifique d’un cycle de conférences, comme un élément important du dispositif de la formation continue. Elles représentent pour notre discipline l’équivalent des journées de Blois pour l’histoire. Elles sont également une occasion d’approfondir la réflexion de chacun sur la manière dont il conçoit son enseignement. Cette année, la notion retenue est la religion. Ce choix recoupe une préoccupation de l’APPEP : la considération objective du fait religieux doit être au cœur de tout travail en classe portant sur la religion notamment dans le cadre de l’EMC.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur le programme d’enseignement moral et civique.

 L’APPEP a pris connaissance avec consternation du programme d’enseignement moral et civique (EMC) publié le 25 juin pour une entrée en vigueur le 1er septembre.

 Elle constate que le programme des lycées est identique (1) au projet présenté en décembre 2014 par le Conseil supérieur des programmes et soumis à la consultation des enseignants. Celle-ci, en un délai très bref, avait pourtant suscité des contributions « substantielles et étayées », selon les termes mêmes de son rapport de synthèse. Le CSP a néanmoins ignoré cette lecture attentive et constructive de son projet par les professeurs chargés demain d’enseigner l’EMC. Quant au programme du Primaire et du Collège, il n’a été lui-même l’objet que de modifications cosmétiques.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur le troisième sujet de l’épreuve de philosophie du baccalauréat technologique.

Soucieuse de la qualité de l’enseignement de la philosophie dans les classes de la voie technologique, l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public se réjouit de constater que des professeurs de l’enseignement supérieur s’inquiètent également de la disparition du dédoublement dans ces séries. Elle soutient donc l’Appel des universitaires pour la défense de la philosophie dans le secondaire et invite tous les professeurs de philosophie à le signer[1].

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué demandant le report de l’entrée en vigueur de l’EMC à la rentrée 2016

L’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public a de longue date manifesté son intérêt pour l’enseignement moral et civique. Elle considère que les professeurs de philosophie ont vocation, en classe terminale, à assurer ce nouvel enseignement. Il vient en effet en contrepoint du cours de philosophie, ce qui offre la garantie que les heures attribuées aux professeurs de philosophie seront effectivement consacrées à l’EMC.

Elle s’inquiète cependant de la mise en œuvre précipitée d’un replique montre programme qui n’est toujours pas publié, alors qu’il doit s’appliquer à la rentrée prochaine.

En conséquence, l’APPEP demande que l’entrée en vigueur de l’EMC soit reportée à la rentrée 2016.

 

Paris, le 16 juin 2015

Communiqué sur la réforme du Collège

L’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public tient à exprimer ses plus vives réserves à l’égard de la réforme du collège que le gouvernement tente actuellement d’imposer dans la précipitation et contre les professeurs.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes sur le projet de réforme du Collège

La Conférence des associations de professeurs spécialistes a pris connaissance du projet de réforme du collège et constate :

– que ce projet abandonne aux arbitrages locaux l’organisation de 20 % du volume horaire des enseignants
– qu’il se solde par la perte d’heures d’enseignement disciplinaire.
– qu’il prévoit la globalisation des enseignements.
– que les langues anciennes cessent d’être enseignées pour elles-mêmes : elles seront désormais intégrées à l’enseignement du français (sous la forme d’  « éléments culturels et linguistiques ») et au thème intitulé « langues et cultures de l’Antiquité » dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).
– que les sections européennes et les classes bi-langues sont vouées à disparaître.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué demandant la levée de la sanction prononcée par le recteur de l’Académie de Poitiers à l’encontre d’un professeur de philosophie

Au moment où le ministère lance un plan de mobilisation pour la transmission des valeurs républicaines, les huit cent mille enseignants du primaire et du secondaire ont plus que jamais besoin d’être portés par une institution rigoureuse. Dans ce contexte, la mutation d’office de Jean-François Chazerans, professeur de philosophie au lycée Victor-Hugo de Poitiers suscite l’inquiétude et la désapprobation de l’APPEP.

Lire la suite de cette entrée »

Motions sur les heures d’enseignement en Terminales S et dans les séries technologiques

 – Motion demandant une quatrième heure de cours en Terminale S

– Motion sur le rétablissement du dédoublement en série technologique

Communiqué sur l’enseignement moral et civique

 

Le besoin d’une approche philosophique de l’EMC

Un projet utile.

L’APPEP a toujours considéré qu’un enseignement moral et civique était nécessaire à l’École de la République. Ses multiples contributions et le colloque organisé sur le sujet en novembre 2013 en témoignent. Les récents attentats meurtriers confirment cruellement la nécessité de cet enseignement.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué sur la suspension d’un professeur de philosophie par le Rectorat de Poitiers

L’APPEP a appris avec stupéfaction  la suspension pour quatre mois de Jean-François Chazerans,  professeur de philosophie au Lycée Victor-Hugo de Poitiers.

Cette décision a été prise précipitamment sur le seul fondement du témoignage de quelques élèves, relayé par  des plaintes de parents auprès de la direction de l’établissement et de l’inspection d’académie.

Il serait  reproché à ce professeur d’avoir perturbé la minute de silence organisée le 8 janvier  dans  l’établissement, alors que celle-ci s’est déroulée sans aucun incident dans la cour du lycée.

D’après ce qui a filtré dans la presse, il serait même prétendu que ce professeur aurait  tenu dans ses classes des propos tombant sous l’incrimination d’« apologie d’actes de terrorisme » ; ce qu’il nie fermement. Les professeurs de l’établissement, qui n’ont pas été interrogés,  ne reconnaissent en aucune manière leur collègue dans cette grave accusation. 

     L’Appep  exprime sa vive inquiétude devant  l’emballement de ces procédures disciplinaire et pénale contre un enseignant qui a répondu aux demandes de ses élèves et du ministère en organisant un débat dans ses classes. Elle rappelle que le rectorat de Strasbourg a adopté les mêmes méthodes expéditives, en sanctionnant un professeur d’arts plastiques sans l’avoir entendu, sur le seul fondement de plaintes d’élèves et de parents, avant de devoir lever la sanction.

En conséquence, elle demande la levée de la sanction et la réintégration immédiate  de Jean-François Chazerans dans ses fonctions de professeur de philosophie au lycée Victor-Hugo de Poitiers. 

Télécharger au format pdf

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes sur le projet de socle commun

Après audition du compte rendu des différentes associations la composant, de leurs entrevues avec le CSP et la DGESCO à propos des projets de réforme des cycles d’enseignement et du Socle commun, la Conférence des associations de professeurs spécialistes s’inquiète des risques de dérives associées à certaines formulations et à l’esprit qui préside à ces projets.

Lire la suite de cette entrée »

Communiqué interassociatif et intersyndical relatif à l’audience ministérielle du 3 novembre 2014

Dédoublement séries technologiques – communiqué relatif à l’audience du 3-11-2014

Communiqué issu de la délégation interassociative et intersyndicale concernant les dédoublements

Communiqué commun dédoublement philosophie 6-2-14

Motion sur la présence et la place d’un enseignement philosophique dans les ESPE et la formation des professeurs

L’APPEP réaffirme la légitimité et la nécessité d’un enseignement philosophique exigeant au sein des différents cursus de formation des enseignants du premier et du second degré. Il faut permettre aux futurs professeurs… Motion sur la présence et la place de la philosophie dans la formation des enseignants

Communiqué relatif aux dédoublements en philosophie, classes technologiques et scientifiques.

 

L’APPEP s’adresse solennellement à Monsieur Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, et à l’Inspection générale de philosophie afin que toutes les dispositions soient prises pour assurer, dans l’ensemble des lycées, le dédoublement des heures de philosophie dans les séries technologiques et le maintien de quatre heures dans les séries scientifiques.

Elle rappelle que plus de 1500 professeurs de philosophie ont signé une pétition réclamant ces deux mesures sans lesquelles l’enseignement de la philosophie ne s’exerce pas dans des conditions satisfaisantes.

Elle s’inquiète du silence de l’Inspection générale de philosophie sur cette question cruciale pour l’avenir de l’enseignement de la philosophie.

Elle attend donc sur ce point un engagement du ministère et une mobilisation de l’Inspection générale aussi enthousiaste et publique que celle qu’elle manifeste pour le développement de la « culture numérique » à l’école.

Elle encourage les professeurs de philosophie à continuer de se manifester sur le terrain pour la satisfaction de leurs légitimes revendications. 

 

Le communiqué au format .pdf

Communiqué sur un projet d’arrêté relatif à l’évaluation des professeurs

L’APPEP tient à exprimer sa ferme opposition au projet d’arrêté sur l’évaluation des professeurs. Le Ministère de l’Éducation Nationale prétend réduire cette évaluation à un « entretien professionnel » « conduit par le supérieur hiérarchique direct de l’agent ». L’arrêté exclut les inspecteurspédagogiques du processus d’évaluation des professeurs au profit des proviseurs ou d’un autre « fonctionnaire » désigné par « l’autorité hiérarchique », qui pourrait ne pas être « le supérieur direct de l’agent ». Indépendamment d’une volonté manifeste de ralentir la progression des carrières, l’APPEP dénonce l’aveuglement qui est au principe d’une telle réforme. En parlant d’une évaluation à la mesure « des résultats professionnels obtenus par l’agent », ce projet veut mettre de son côté un bon sens de café du commerce. Le prétexte pris d’une recherche d’efficacité rend les professeurs responsables des faiblesses de l’école actuelle, transformant la question de l’échec scolaire en problème de productivité et détournant ainsi commodément des insuffisances de politiques successives. L’école est ainsi imaginée comme une entreprise ayant des « objectifs » « assignés » à « l’agent ». Éduquer serait donc produire des résultats comme on fabrique des marchandises selon les attentes d’un commerce et les mêmes exigences de rentabilité. On veut ici des professeurs qui appliquent des recettes pour produire des élèves modelés selon la demande du « marché du  travail». Importe peu alors que les professeurs soient évalués par des inspecteurs de leur discipline à même de vérifier la qualité d’un cours, sa capacité à faire des élèves les héritiers d’un savoir d’abord nécessaire à leur humanité.
L’APPEP dénonce dans cet arrêté l’étape d’un processus extrêmement réducteur des ambitions qui devraient être celles d’une école démocratique. Ni notre société ni même le monde de l’entreprise n’y trouveront leur compte. Indirectement, ce sont particulièrement les enfants issus de familles défavorisées qui souffriront de cette exigence de rentabilité : la concurrence pour obtenir les faveurs de « l’autorité hiérarchique » incitera les professeurs à la manipulation de l’évaluation des élèves quelle que soit la réalité des progrès.
L’APPEP demande le maintien de la double notation des professeurs ainsi que le renforcement des moyens accordés aux inspections pédagogiques rendant possible un travail continu en commun avec les professeurs.

Le communiqué au format pdf