?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

Motion sur la réforme du Collège

Motion adoptée à l’unanimité par l’Assemblée générale de l’APPEP, le 30 janvier 2016.

 

L’APPEP tient à exprimer sa très vive désapprobation au sujet de la réforme du collège dont l’entrée en vigueur est prévue à la rentrée 2016. Elle en conteste les modalités, l’esprit, ainsi que la mise en œuvre. Lire la suite

Rapport sur la session 2015 du Baccalauréat

Ce rapport présente les résultats de l’enquête que l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public a menée auprès des professeurs qui ont corrigé l’épreuve de philosophie du Baccalauréat lors de la session 2015.

Lire le rapport.

Samedi 5 décembre, journée d’étude sur

L’enseignement du fait religieux

et

l’enseignement de la philosophie

 

Journée d’étude organisée par l’APPEP le samedi 5 décembre 2015 – 14 h

Lycée Henri IV – 23, rue Clovis, 75 005 Paris, Salle des Conférences

Écouter les communications en ligne

Le programme au format .pdf.

 

 

Communiqué sur les Rencontres philosophiques de Langres

Portant chaque année sur une notion au programme des classes terminales, les Rencontres philosophiques de Langres s’imposent, par la qualité scientifique d’un cycle de conférences, comme un élément important du dispositif de la formation continue. Elles représentent pour notre discipline l’équivalent des journées de Blois pour l’histoire. Elles sont également une occasion d’approfondir la réflexion de chacun sur la manière dont il conçoit son enseignement. Lire la suite

Prix lycéen du livre de philosophie

L’APPEP a décidé de créer le Prix lycéen du livre de philosophie

Il propose à tous les élèves des lycées généraux et technologiques de distinguer un livre de philosophie parmi une sélection de cinq ouvrages.

Ce Prix a pour ambition d’inciter à la lecture, de susciter des discussions philosophiques entre les élèves et de montrer que la philosophie s’incarne dans des ouvrages récents qui affrontent directement des questions contemporaines. 

Tous les professeurs sont invités à faire participer leurs élèves. 

Les cinq livres sélectionnés pour l’année 2015-2016 sont: 

– Florent Bussy, Qu’est-ce que le totalitarisme?, Vrin, 2014.
– Christophe Genin, Kitsch dans l’âme, Vrin, 2010.
– Catherine Kintzler, Penser la laïcité, Minerve, 2014. 
– Olivier Rey, Une folle solitude. Le fantasme de l’homme auto-construit, Seuil, 2006. 
– Frédéric Worms, Revivre. Éprouver nos blessures et nos ressources, Flammarion, 2015.

De plus amples informations sur le site du prix et sa page Facebook

Hommage à Jean Lefranc

 

 

L’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public

 

affectée par sa disparition, rend hommage à

 

Jean LEFRANC

 

maître de conférences honoraire à l’université de Paris-Sorbonne

et ancien président  de son UFR  de philosophie,

président de l’APPEP de 1969 à 1994

et membre de son bureau national jusqu’en décembre 2013,

 

décédé le 17 juillet 2015.

 

Elle salue son dévouement pour la défense de l’enseignement philosophique

et son engagement au service de l’intérêt général.

 

Notice nécrologique

Communiqué sur le programme d’enseignement moral et civique.

 L’APPEP a pris connaissance avec consternation du programme d’enseignement moral et civique (EMC) publié le 25 juin pour une entrée en vigueur le 1er septembre.

 Elle constate que le programme des lycées est identique  … Lire la suite.

Communiqué sur le troisième sujet de l’épreuve de philosophie du baccalauréat technologique.

Soucieuse de la qualité de l’enseignement de la philosophie dans les classes de la voie technologique, l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public se réjouit de constater que des professeurs de l’enseignement supérieur s’inquiètent également de la disparition du dédoublement dans ces séries. Elle soutient donc l’Appel des universitaires pour la défense de la philosophie dans le secondaire et invite tous les professeurs de philosophie à le signer[1].

L’enseignement de la philosophie dans les séries technologiques mérite en effet toute la considération de l’institution. Pour cette raison… Lire la suite.

Communiqué demandant le report de l’entrée en vigueur de l’EMC à la rentrée 2016

L’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public a de longue date manifesté son intérêt pour l’enseignement moral et civique. Elle considère que les professeurs de philosophie ont vocation, en classe terminale, à assurer ce nouvel enseignement. Il vient en effet en contrepoint du cours de philosophie, ce qui offre la garantie que les heures attribuées aux professeurs de philosophie seront effectivement consacrées à l’EMC.

Elle s’inquiète cependant de la mise en œuvre précipitée d’un replique montre programme qui n’est toujours pas publié, alors qu’il doit s’appliquer à la rentrée prochaine.

En conséquence, l’APPEP demande que l’entrée en vigueur de l’EMC soit reportée à la rentrée 2016.

 

Paris, le 16 juin 2015

Appel à candidatures au Bureau national

La prochaine Assemblée Générale de l’APPEP, qui se tiendra le 5 décembre 2015 au Lycée Henri IV, élira le Bureau national.

Les adhérents qui souhaitent présenter leur candidature doivent l’accompagner d’une brève profession de foi (200 signes au maximum) et l’adresser avant le 15 août à : 

 

APPEP 

24, rue Chanoinesse

75004 Paris

ou

appep@appep.net

 

Communiqué sur la réforme du Collège

L’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public tient à exprimer ses plus vives réserves à l’égard de la réforme du collège que le gouvernement tente actuellement d’imposer dans la précipitation et contre les professeurs. Lire la suite

Télécharger au format .pdf.

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes sur le projet de réforme du Collège

La Conférence des associations de professeurs spécialistes a pris connaissance du projet de réforme du collège et constate :

 
– que ce projet abandonne aux arbitrages locaux l’organisation de 20 % du volume horaire des enseignants
– qu’il se solde par la perte d’heures d’enseignement disciplinaire.
– qu’il prévoit la globalisation des enseignements.
– que les langues anciennes cessent d’être enseignées pour elles-mêmes : elles seront désormais intégrées à l’enseignement du français (sous la forme d’  « éléments culturels et linguistiques ») et au thème intitulé « langues et cultures de l’Antiquité » dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).
– que les sections européennes et les classes bi-langues sont vouées à disparaître.

Lire la suite

Télécharger au format .pdf