Questionnaire sur la session 2021 du Baccalauréat


Le travail des professeurs et de leurs élèves fut cette année encore bouleversé par la pandémie. Pourtant, ne tenant aucun compte des difficultés de la période, le ministère a continué d’imposer sa réforme à marche forcée. Il a en outre vidé l’épreuve de philosophie de son sens, et contraint les enseignants à une correction dématérialisée, alors même que les outils pour la mener à bien n’étaient pas prêts. 

Au terme d’une session de baccalauréat chaotique, qui a indigné et épuisé tous les agents du ministère, l’APPEP estime que l’un des enjeux de la prochaine année scolaire sera d’empêcher la disparition de cet examen national. 

Elle donne aujourd’hui la parole aux professeurs de philosophie afin qu’ils fassent connaître leur expérience et leur avis. 

La synthèse de cette enquête sera publiée et adressée au ministère à l’automne. Elle aidera les professeurs de philosophie à expliciter leurs besoins et ceux de leurs élèves auprès du ministère et des rectorats, en vue de défendre un véritable examen et la place que l’épreuve de philosophie doit y tenir. Elle contribuera à mieux faire connaître au public le sérieux, les finalités et les spécificités de l’enseignement de la philosophie.

 

Le questionnaire est en ligne jusqu’au 20 septembre.

Pour circuler entre les rubriques, veuillez utiliser les boutons en bas de chaque page et non ceux de votre navigateur.