?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

Lettre à J.-M. Blanquer à propos de la fermeture du Capes interne

 

Monsieur Jean-Michel Blanquer

Ministre de l’Éducation nationale

110 rue de Grenelle 75007 PARIS

Paris le 25 septembre 2017,

Monsieur le Ministre,

Nos organisations dénoncent la fermeture du Capes interne de philosophie pour la session 2018, alors que nous comptons un nombre croissant de non-titulaires dans cette discipline (1). Cette décision brutale lèse de nombreux collègues qui ont consacré leur été à la préparation de ce concours dont le programme est paru il y a cinq mois. Nous nous interrogeons également sur le maintien du CAER (Capes interne dans le privé), instaurant ainsi une inégalité de traitement avec l’enseignement public.

Cette annonce est préoccupante, non seulement pour le devenir professionnel des non-titulaires mais aussi pour le recrutement par voie de concours en 2018 , alors même que la faible augmentation du nombre de professeurs de philosophie est en proportion très inférieure à la croissance de l’effectif des élèves depuis cinq ans (2).

Nous demandons donc le rétablissement du concours du Capes interne de philosophie, ainsi qu’un nombre suffisant de postes aux différents concours internes et externes, afin de permettre à l’enseignement de la philosophie de se dérouler dans de meilleures conditions.

 

(1) ils passent de 2.3 % des effectifs du public à la rentrée 2009 à 5.4 % actuellement (la moyenne étant à un peu plus de 4 % dans les enseignements généraux).
(2) depuis la mise en place de la réforme du lycée (rentrée 2012 en Terminale), l’augmentation de l’effectif élèves est de l’ordre de 5.5 % pour une augmentation de seulement 3.1 % de l’effectif des professeurs de philosophie.

 

Télécharger au format Pdf

Questionnaire sur la session 2017 du Baccalauréat

Lettre au Ministre de l’Éducation nationale

Paris, le 31 mai 2017

Monsieur le Ministre, 

Comme vous, l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public considère que le Baccalauréat est un « point de repère important ». Un examen anonyme et national est en effet une garantie d’égalité des élèves. Consciente de la nécessité d’améliorer l’examen, l’APPEP réalise chaque année une grande consultation des correcteurs de l’épreuve de philosophie du Baccalauréat. La synthèse que nous en tirons est riche d’enseignements : si elle fait apparaître des insuffisances, elle permet d’avancer des propositions ; elle confirme que l’introduction du contrôle continu risque de créer des diplômes d’établissement.

Lire la suite de cette entrée »

Pétition des correcteurs de l’épreuve de philosophie du baccalauréat 2017

Pétition à imprimer et à faire signer par les correcteurs de l’épreuve de philosophie. 

 

 

Communiqué sur la réforme de l’épreuve du Baccalauréat en série STHR

7 juin 2017

À l’occasion de la rénovation de la série Sciences et technologies de l’hôtellerie, la Dgesco a souhaité une redéfinition de l’épreuve de philosophie du Baccalauréat. En mars dernier, elle a invité dans l’urgence les associations professionnelles à se prononcer sur un projet qui introduit, pour la seule série STHR, un nouvel exercice dit de « composition », et modifie la nature des questions portant sur le texte.

Lire la suite de cette entrée »

Guillaume Le Blanc, lauréat du Prix lycéen du livre de philosophie 2017

Colloque sur l’enseignement de la philosophie au lycée

Prix lycéen: la sélection 2018

Communiqué sur l’élection présidentielle

Rencontres avec des candidats à l’élection présidentielle

Soutien au combat mené par les professeurs de philosophie marocains

Signature de la pétition relative à la liberté pédagogique des professeurs