L’APPEP est une association professionnelle : elle n’a pas vocation à prendre position dans une élection politique en s’engageant pour un programme ou pour un candidat. 

Association pluraliste, elle a fait valoir des demandes et des préoccupations d’ordre exclusivement professionnel auprès des candidats auxquels elle s’est adressée lors de la campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle, 

Pour autant, au lendemain d’un scrutin qui a qualifié la candidate du Front national pour le second tour, elle ne peut rester silencieuse.

Elle considère en effet que ce parti, par le détournement de la laïcité qu’il opère et les discriminations qu’il promeut, met en danger les principes démocratiques et républicains consubstantiels à l’enseignement de la philosophie.

L’APPEP ne se satisfait certes pas des conditions actuellement ménagées à l’enseignement de la philosophie. 

Elle estime cependant qu’une victoire du Front national pourrait rendre l’enseignement de la philosophie impossible, pour la liberté, la sérénité et la rationalité que cet enseignement exige.

L’APPEP continuera en tout état de cause à œuvrer pour le renforcement de l’enseignement formateur et émancipateur de la philosophie, fondé sur le rationalisme critique et favorisant le dialogue ainsi que l’autonomie du jugement.

 

Télécharger le communiqué au format pdf