BandeauInter

 

Le 15 janvier 2015, à la suite de l''action menée par l'APPEP, deux associations et cinq syndicats, le ministère adressait une note aux recteurs, les invitant  à "sensibiliser les chefs d'établissement à ce qu'à certains moments les enseignements de philosophie dans les séries technologiques s'effectuent en groupes à effectifs réduits." L'APPEP avait salué cette reconnaissance de "la singularité de la philosophie comme discipline favorisant tout particulièrement l’accès de chaque élève à l’exercice réfléchi du jugement.". 

 

Or, force est de constater que cette recommandation n’est appliquée que de façon très marginale, faute d’avoir un caractère contraignant susceptible de faire barrage aux effets de la réforme du lycée sur l’enseignement de la philosophie en séries technologiques.

 

Nos associations et syndicats ont donc adressé une lettre à la Ministre le 15 janvier dernier, pour lui demander de consolider ce qui a été initié il y a deux ans, en donnant à la note du 15 janvier 2015 la force juridique qui lui manque. 

 

Nous appelons tous les professeurs de philosophie à soutenir cette démarche et à s'y associer, en écrivant à leur tour à la Ministre. Il est possible de lui adresser un message directement via cette interface, et de joindre cette lettre-type

 

Nos organisations se sont également adressées aux recteurs pour leur rappeler l'existence de la note du 15 janvier 2015 et leur demander de donner la plus grande amplitude de plan possible entre la remise des copies et la rentrée des notes.