?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

Lettre au Doyen après l’annonce de la disparition de la collection « Philosophie en cours ».

Lettre à Paul Mathias, Doyen du groupe philosophie de l’IGEN. 

Paris, le 30 janvier 2015

Monsieur le Doyen,

Nous avons appris que le ministère ne souhaitait pas maintenir l’existence de la collection « Philosophie en cours » (éditée par le SCEREN-CNDP, devenu Canopé). Cette collection a pourtant une vocation pédagogique : il s’agit de croiser la lecture d’un auteur et le traitement d’une notion du programme de l’enseignement de philosophie de terminale.

Nous comprenons d’autant moins la mise en extinction de cette collection  que, malgré un système de diffusion défavorable, elle rencontre un succès certain auprès des professeurs de philosophie, de leurs élèves et de leurs étudiants. Elle contribue à valoriser et à conforter notre enseignement fondé sur un programme de notions et d’auteurs, auquel nous sommes particulièrement attachés.

Pour ces raisons, nous vous demandons, Monsieur le Doyen, de bien vouloir intervenir auprès du ministère de l’Éducation Nationale  afin de lui demander d’assurer le maintien et le développement de la collection « Philosophie en cours ».

Veuillez agréer, Monsieur le Doyen, l’expression de nos sentiments respectueux.

Pour le bureau de l’Appep, 

Nicolas Franck

 

Réponse de Paul Mathias

Monsieur et cher collègue, 
Votre message et la pièce attachée qui l’accompagne me sont bien parvenus et je vous en remercie. 
Vous y exprimez le souhait que j’intervienne ès qualités « auprès du ministère de l’Éducation Nationale afin de lui demander d’assurer le maintien et le développement de la collection « Philosophie en cours ». »
Le groupe philosophie est très attaché à cette collection, dont il connaît les hautes qualités scientifiques et pédagogiques. Cependant, il existe un « Protocole de partenariat » entre l’IGEN et le réseau CANOPE dont dépend cette publication, et ce protocole ne prévoit pas d’intervention directe des inspecteurs généraux ou des doyens de groupe auprès de ce partenaire, dont ils n’ont pas vocation à discuter la politique éditoriale. 
Je transfère donc votre message, ainsi que cette réponse, à monsieur le Doyen de l’Inspection générale de l’éducation nationale, seul habilité à transmettre des propositions de collaboration au réseau CANOPE. 
En fonction de l’avis qu’il émettra, le groupe philosophie sera (ou ne sera pas) sollicité pour faire des propositions éditoriales conformes à l’intérêt des professeurs de philosophie et de leurs élèves. 
Meilleures salutations,

Paul MATHIAS 

Inspecteur général de l’éducation nationale 
Doyen du groupe Philosophie