?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

Régionale de Caen – La philosophie dans le primaire

Éléments de réflexion sur les
« nouvelles pratiques philosophiques » en général et sur la discussion à visée philosophique
à l’école primaire en particulier

 

C’est désormais un lieu commun de dire que la demande sociale de philosophie est forte. Cette demande nourrit depuis presque une décennie le développement, en dehors ou à la marge de l’institution scolaire et universitaire, de nombreuses pratiques se revendiquant de la philosophie. Sans doute peut-on avoir des préventions quant au caractère authentiquement philosophique de cette « demande » et par conséquent à l’égard de nombre de pratiques qu’elle suscite. Nous croyons cependant que ce serait une erreur de les ignorer ou de les juger a priori comme indignes d’intérêt au seul motif qu’elles ne sont pas le fait de philosophes de profession ou bien encore qu’elles négligeraient par trop ce à quoi tout professeur de philosophie est fortement attaché : la lecture des textes et la formalisation écrite de la pensée. Plutôt que le mépris ou l’indifférence, la Régionale de Caen, sans doute avec d’autres, a donc préféré adopter une attitude d’ouverture bienveillante et critique à leur égard. Deux d’entre-nous, Erik Laloy et Emmanuel Jardin, ont ainsi animé plusieurs séances de café philosophique au musée mémorial de Caen en 1996-1997 ce qui les a amenés par la suite a créer, avec d’autres collègues professeurs de philosophie, une association nommée « L’atelier de philosophie ». Ces ateliers, qu’Alain Lambert présente dans ce dossier, sont clairement le fruit de notre évaluation du café-philo : initiative intéressante mais appelant un au-delà.

Durant cette décennie, un autre pôle important de développement des « nouvelles pratiques philosophiques » a concerné l’école primaire. C’est ce que l’on nomme communément aujourd’hui les « discussions à visée philosophiques » (DVP). Ici aussi nous avons fait le choix de la participation. Sous la double responsabilité d’un maître de conférence en sciences de l’éducation et d’une PRAG de philosophie, une formation existe dans notre Académie depuis déjà six ans à l’IUFM de Caen. De surcroît, un groupe de suivi de ces pratiques a été mis en place à l’initiative du Dispositif académique de valorisation des innovations pédagogiques et certains d’entre nous ont été sollicités pour en faire partie. Pour ce groupe, le colloque qui s’est tenu en mars 2003 à Balaruc les Bains et au cours duquel le caractère philosophique de ces pratiques fut interrogé, fut un moment important. C’est de son expérience au sein de ce groupe qu’Erik Laloy rend compte dans l’article qu’il propose.

Enfin, l’implication de notre Académie dans le développement des « DVP » et plus généralement des nouvelles pratiques philosophiques a conduit les « promoteurs » de celles-ci au niveau national à organiser leur quatrième colloque au mois de mai à Caen. C’était là une occasion pour beaucoup d’entre-nous d’aller écouter ceux qui développent ces pratiques mais aussi d’en « expérimenter » puisque le programme du colloque y invitait. L’article de Franck Lelièvre en propose une évaluation mesurée, mais les deux autres s’y réfèrent aussi sans indulgence, les trois auteurs y ayant participé.

Les trois articles que nous proposons dans ce dossier n’entendent nullement faire la promotion inconditionnelle des pratiques dont ils traitent. Pour autant, ils ne cherchent pas non plus à en développer une critique en règle. Bien évidemment, il ne suffit pas de proclamer une pratique philosophique pour qu’elle le devienne. Mais à l’inverse, il ne suffit pas de constater qu’une pratique déroge à la forme scolaire et universitaire de la philosophie pour lui dénier toute qualité philosophique. Considérant que la philosophie leur importe, mais ne leur appartient pas, leurs auteurs veulent se comporter en interlocuteurs critiques et bienveillants plutôt qu’en gardiens du temple.

Ce dossier entend donc être une contribution à un débat que nous espérons ouvert et fructueux.

Pour le bureau de la régionale de Caen,
Emmanuel Jardin
Juillet 2004

Philosopher en culottes courtes ? (format PDF – 9 pages)

« L’atelier de philosophie » et les « nouvelles pratiques philosophiques » (format PDF – 4 pages)

En mission au pays de la « philosophie pour enfants » (format PDF – 5 pages)

 

Javascript required