?

Aide à la visualisation


Visualisation

Plein écran :
F11


Taille des caractéres

Augmenter :
Ctrl (pomme) (+) +

Diminuer :
Ctrl (pomme) (+) -

 

JOURNÉE D’ÉTUDE CONSACRÉE À MARCEL CONCHE 

 

samedi 28 mars 2015, de 9 h 30 à 17 h 30

au Lycée Henri IV, Paris 5e Salle des Médailles

 

L’importance et la diversité de l’œuvre de Marcel Conche suffisent à justifier qu’on lui con- sacre cette journée d’étude : une œuvre qui est à la fois celle d’un savant universitaire avec l’édition des Lettres et maximes d’Épicure, des Fragments d’Anaximandre, d’Héraclite et de Parménide, ses études sur Pyrrhon, Lucrèce, Montaigne, Nietzsche et même Lao-Tseu, mais aussi celle d’un penseur original qui a développé une philosophie propre à travers des livres comme Orientation philosophique, La mort et la pensée, Temps et destin, Le fondement de la morale, L’Aléatoire, Vivre et philosopher, Présence de la Nature, Philosopher à l’infini, La liberté, Métaphysique, philosophie qu’il ne cesse de développer et de préciser. Cette œuvre comporte encore un volet littéraire avec, par exemple, Ma vie antérieure, Le destin de solitude et les cinq volumes du Journal étrange.

L’attention que l’œuvre mérite ne saurait toutefois faire oublier la singularité du parcours personnel d’un philosophe qui a commencé par garder les vaches, faire les foins, travailler la vigne et gauler les noix, et d’un éminent spécialiste de philosophie ancienne qui n’a pu se mettre au latin et au grec que tardivement – à plus de vingt ans – comme en témoigne l’un de ses derniers ouvrages, Épicure en Corrèze (2014), qui connaît actuellement un grand succès de librairie. On peut voir en cette vie comme une leçon de philosophie.

Il faut encore souligner que Marcel Conche s’est toujours voulu professeur de philosophie parmi et avec les professeurs de philosophie. Nous sommes particulièrement sensibles à son engagement en faveur de l’unité de l’enseignement philosophique et à sa fidélité à l’égard de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public dont il est aujourd’hui le plus ancien membre. C’est ainsi qu’il a donné à la revue L’Enseignement philosophique de très nombreux articles qui ont ensuite figuré dans certains de ses livres, à telle enseigne qu’on peut dire qu’une part importante de son œuvre y a été d’abord publiée. Cet engagement, cette fidélité sont indissociables d’une démarche philosophique animée par le souci du vrai et la volonté de traiter de l’essentiel en partant toujours de l’élémentaire, ce qui la rend sans doute exemplaire aux yeux de beaucoup de professeurs enseignant dans les lycées.

Au cours de cette journée du 28 mars, les intervenants seront des proches de Marcel Conche : ils s’attacheront à mettre en lumière certains des aspects majeurs de sa pensée. 

 

PROGRAMME

 

9 h 30 : Accueil des participants.
9 h 45 : Ouverture – Marcel Conche et l’enseignement de la philosophie.

10 h : Jean-Philippe Catonné, De la sagesse de Marcel Conche. Autour de ses dernières réflexions. 10h40–11h5 : Discussion.

11h5 –11h20:Pause.

11 h 20 – 12 h : Yvon Quiniou, Marcel Conche, la morale, la politique.

12 h – 12 h 25 : Discussion.

12 h 25 – 14 h 15 : Pause déjeuner.

14 h 15 : Patrick Dupouey, Ce que je ne comprends pas dans la philosophie de Marcel Conche. 14h55–15h20:Discussion.

15h20–15h30:Pause.

15 h 30 : André Comte-Sponville, Le tragique selon Marcel Conche.

16h10–16h45: Discussion.
16 h 45 : Discussion générale. Clôture des travaux. 

Télécharger le programme au format .pdf